Click here to send us your inquires or call (852) 36130518

Chine 中国


carte extraite de Wikipedia (en)


drapeau de la RPC
中华人民共和国
Zhōnghu Rnmn Gnghgu

 

 

Les pages rfrences ci-dessous de villes de Chine ncessitent pour obtenir une visibilit complte le chargement d'une police chinois (par exemple par l'intermdiaire de celle-ci) dans votre navigateur. La musique de fond de cette page est celle de l'hymne national chinois.

Retour voyages

Ma premire visite en Chine eut lieu fin septembre 1983, bien entendu l'poque en voyage organis, dans un pays qui avait encore bien des restrictions envers les trangers. Le but du voyage tait "la route de la Soie" ou plutt la partie de cette route accessible aux trangers puisque Kashgar tait encore zone interdite.

Le vol Paris-Pkin s'effectua dans un 747-SP de CAAC. Le 747-SP tait un modle "long range" raccourci. Cependant, le vol s'effectua via une escale Sharjah dans les mirats Arabes Unis.
L'avion tait plein et la soute bagages et l'intrieur ressemblait plus un camion de chez Darty qu' un vol d'affaires: rfrigrateurs, postes de tlvision et gadgets divers faisaient partie des impedimenta que ramenaient en Chine diplomates ou expatris divers. galement surprenant, furent les prparatifs de l'atterrissage o les passagers commencrent se masser prs de la sortie avant le poser des roues.

Nous arrivmes Beijing en dbut d'aprs midi et furent amens visiter le temple du Ciel avant d'avoir pu prendre possession de nos chambres (overbooking oblige).Nous passmes les deux jours suivants dans des visites de Pkin: Cit Interdite, Palais d't, Temple des Lamas, Grande Muraille Badaling, Tombeaux des Ming sur la route de Badaling. 

Trois jours aprs,  nous repartmes l'aroport prendre un Il-62 pour un vol de 3 heures et demie pour Urumqi la capitale du Xinjiang. Urumqi tait une ville l'architecture un peu "stalinienne", trs tendue avec des buildings sans me, surmonte d'un temple (la pagode Zhenlong) perch sur une colline. De Urumqi, nous fmes des excursions au sud-est visiter un village de yourtes kirghizes, l'est pour visiter le lac du Ciel au coeur des Tian-Shan (les montagnes du ciel), la chane de montagnes qui spare le Xinjiang en deux parties. Nous prmes rapidement conscience que nous n'tions que trs partiellement en Chine. Le guide-interprte franais-han (chinois), venu de Pkin, devait laisser le contrle un guide uighur (qui nous parlait en anglais). Les Uighur n'taient pas soumis au contrle des naissances rigoureux et arboraient firement leur culture turque.
A Urumqi, nous emes l'occasion de rencontrer des ingnieurs franais qui faisaient de la prospection ptrolire dans la Djoungarie, plaine situe l'ouest vers la frontire de Sibrie?
Un soir, on nous offrit une soire folklorique uighur, dont le folklore rappelait celui de leurs frres de Turquie. Le banquet fut somptueux, l'exception du vin sirupeux.
Nous fmes une assez longue route pour rejoindre au Sud des Tian-Shan l'oasis de Turfan, situe dans le dsert et rappelant les grandes oasis sahariennes. Marchs privs en plein air, o l'on trouvait des fruits frais et des Corans en arabe. Autour de Turfan, on trouve des ruines intressantes de Gaochang, de Jiaohe et de Bzklik avec des peintures bouddhiques anciennes, partiellement couvertes de graffiti et dont certaines parties avaient t "dmontes" par des explorateurs europens intrpides... Turfan possde une ancienne mosque et est la capitale du raisin.

Nous continumes notre route vers l'est en bus pour rejoindre la ligne de chemin de fer et aprs une nuit de wagon-lit "mou", nous reprmes le minibus pour Dunhuang, dans le Gansu. Un peu au sud de Dunhuang, se trouvent les fameuses grottes de Mogao, clbres par leurs sculptures et peintures bouddhiques.

Nous repartmes par la route le long de la partie occidentale de la Grande Muraille la forteresse de Jiayuguan et nous fmes escale Juiquan, une ville connue depuis pour tre la gare du Centre de lancements de fuses balistiques chinoises, mais nous ne fmes que visiter les fouilles archologiques des tombes de Dingjiazha au voisinage de Jiuquan.

Nous prmes ensuite l'avion pour Lanzhou, la capitale du Gansu, situe dans les plateaux de lss traverss par le Fleuve Jaune (Huang-He) le bien nomm car il charrie normment d'alluvions. 
Le lendemain, nous reprmes la route du Sud-Ouest, traversant une zone interdite aux trangers, pour rejoindre un barrage sur le Fleuve Jaune et faire une croisire sur le lac en amont pour aller aux grottes de Bingling si aussi appeles Qian fo dong -les grottes au Mille Bouddhas, et qui sont parmi les plus anciennes de Chine.

Le lendemain, nous prmes l'avion pour Xian, l'ancienne capitale des Qin, puis des Han, par un temps pluvieux.
Xian est une ville quadrille mthodiquement -comme l'est le centre de Pkin construit sous son modle. Cependant devenue capitale provinciale du Shaan Xi depuis le Moyen Age, cette ville conserve de sa grandeur passe les portes de ses remparts, sa grande  mosque, et deux pagodes la Grande Pagode de l'Oie Sauvage avec son temple Da cien si et la petite pagode de l'Oie Sauvage et le temple Jian Fu. Le muse provincial comporte une "fort de stles" inscriptions prcieuses trs anciennes.
Nous visitmes aussi le mausole de Maoling quelques dizaines de kilomtres qui renferme la tombe de l'empereur han Wudi. Enfin, un sjour Xian ne saurait tre complet sans la visite des excavations des guerriers du grand empereur Qin-shi-huang-di, dont on connat la position du tombeau sous une colline, mais qui n'a pas encore t dgag. 
A Xian nous emes une soire folklorique avec des danses datant, parait-il, de l'poque Tang.

A notre retour Xian, nous devions en principe prendre le train de nuit vers Taiyuan, mais nous apprmes que la voie tait coupe par un glissement de terrain et nous reconqumes nos chambres d'htel, au dpens probablement d'un autre groupe de visiteurs. La compagnie de tourisme chinoise Luxingshe avait fait preuve d'efficacit en tant capable de trouver un avion spcial le lendemain matin pour Taiyuan, la capitale du Shanxi.
Nous tions log dans un htel stalinien aux chambres trs grandes, aux hauts plafond et la plomberie catastrophique, rserve aux cadres politiques et quelques groupes trangers.
A Taiyuan,nous visitmes le temple Jinci et le monastre bouddhique des pagodes jumelles.

Nous repartmes par le train de nuit pour Datong ville o la ligne de la route de la Soie rejoint le Transsibrien. Datong tait une ville industrielle o le charbon tait omniprsent en camion, en train, en charrettes bras ou traction animale.
Nous visitmes les grottes de Yungang, un peu plus rcentes que celles vues Mogao, ainsi que le monastre Huayan aux belles sculptures Wei.
Le logement Datong tait simplement excrable dans une annexe de l'Htel, conditions encore aggraves par le manque de chauffage, au pays du charbon.

Nous repartmes ensuite par le train de nuit pour Pkin o nous emes quartier libre pour une revisite non guide de la Cit Interdite et une visite du muse d'histoire de la Chine.

Nous reprmes le 747 de la CAAC via une escale dans le petit, mais somptueux, aroport de Sharjah.

.........

 


Je suis retourn en Chine en avril 1997 au cours d'un voyage en Extrme-Orient et j'ai rayonn autour de HongKong, me rendant galement Taipeh (Rpublique de Chine ou province de Taiwan selon son obdience politique). C'tait deux mois avant la "dvolution" de HongKong la Chine. L'Union Jack commenait faire la transition et les opposants manifestaient peu prs tous les jours Kowloon contre les violations des droits de l'homme Beijing, dans une certaine indiffrence de la population chinoise. On pouvait aussi noter des manifestations de personnel de maison philippins inquiets d'un dpart des Europens. A part cela, HongKong tait "business as usual". Le muse de Kowloon insistait peut-tre plus sur la conqute coloniale et les guerres de l'opium qu'il le faisait l'apoge de la colonisation britannique.

Nous sommes alls de HongKong Guilin, une ville renomme sur le plan touristique certes avec sa fameuse excursion sur la rivire Li, mais trs intressante parce que beaucoup moins tourne vers l'industrie sinon pour la consommation locale. 


Aprs le retour HKG et un petit sjour Taipeh, nous sommes alls trois jours Canton (Guangdong) par le train. Nous avons travers Shenzhen une ville champignon toute oriente vers l'exportation (textile et lectronique), puis peine quelques rizires et nous sommes arrivs dans cette mtropole couverte de chantiers qu'tait Guangdong.  

Enfin, nous avons pris un bain d'Europe Macao rejoint en hydrofoil depuis le port de HongKong. Certes Macao possde quelques quartiers priphriques champignons, mais c'est beaucoup moins les casinos qui retiennent l'attention du moins le jour, qu'une ville portugaise un peu endormie compare aux autres villes chinoises visites.

Un rsum de l'activit de ces villes: Guilin rgnent les bicyclettes, Taipeh les scooters, Canton les motos et les voitures de sport,  et Hong-Kong le mtro et les ferries.

 

Suite